Vêtements de randonnée – système multicouche

Par octobre 11th, 2008

Peu importe votre activité de plein-air, vous ne devez pas négliger les vêtements que vous portez. Une journée de randonnée qui se voulait agréable peu devenir très désagréable si jamais vous n’êtes pas au chaud. Avec le temps froid qui est arrivé, Québec Rando a pensé vous rappeler le principe du Système multicouche.

Le temps en montagne change rapidement et les sommets sont souvent venteux. Le système multicouche consiste à utiliser plusieurs types de vêtements superposés. Ce principe permet un ajustement adéquat et rapide aux variations de température. L’idée dernière le système multicouche est de combiner les bons vêtements, dans le bon ordre et d’ainsi emprisonner l’air réchauffée par votre corps tout en laissant les vapeurs d’humidités générés par votre corps être conduite à l’extérieur de votre peau. Pour éviter d’avoir trop froid, il faut éviter l’accumulation d’humidité, donc il faut se débrouiller pour ne pas avoir trop chaud (transpiration) et aussi avoir des vêtements qui « respirent », c’est-à-dire qui laissent passer l’humidité. Comment faire ça? En respectant les couches suivantes.

Multicouche

Couche de base (aussi appelé « sous-vêtement »)

Le sous-vêtement joue un rôle clé compte tenu qu’il est en contact direct avec la peau.
– Sa fonction: L’évacuation de la transpiration. La couche de base sert donc à évacuer l’humidité vers les couches extérieures pour en faciliter l’évaporation.

– Type de vêtement: En terme de tissus. Voici les recommandations du magasin MEC.
« Les sous-vêtements en polypropylène et en polyester sont légers, résistants, absorbent très peu l’humidité et sèchent très rapidement. La soie est très efficace par temps chaud si vous désirez éprouver une sensation de fraîcheur, mais elle s’avère un mauvais choix par temps froid. Le coton est déconseillé comme couche de base, car il absorbe facilement la transpiration et sèche très lentement. Qu’ils présentent ou non des coutures réduites ou plates offrant un confort accru, les sous-vêtements doivent être moulants, mais ne doivent pas être trop serrés ni entraver la liberté de mouvement.

Il existe des sous-vêtements légers, mi-épais et épais. Ceux de la catégorie « légers » sont conçus pour les activités intenses où l’évacuation de la sueur est essentielle. Les couches de base mi-épaisses évacuent l’humidité en plus d’offrir une certaine isolation, ce qui en fait le choix idéal pour des activités durant lesquelles vous n’êtes pas toujours actif. Enfin, les sous-vêtements épais sont tout indiqués pour les froids extrêmes ou lorsque vous êtes relativement inactif. »

Couche Intermédiaire

– Sa fonction: la thermo-régulation
– Type de vêtement: En terme de tissus. Voici les recommandations du magasin MEC.
« La laine et les étoffes synthétiques constituent des isolants efficaces, car la structure de leurs fibres emprisonne l’air chaud. Une glissière frontale ou aux aisselles facilite la ventilation. Tout comme la couche de base, la couche intermédiaire doit être ajustée sans être inconfortable. »


Couche externe

– Sa fonction: Nous protéger contre les intempéries
– Type de vêtement: En terme de tissus. Voici les recommandations du magasin MEC.
 » Il existe différents types de couches externes, dont les vêtements imper-respirants, les vêtements

1 commentaire à l'article “Vêtements de randonnée – système multicouche”

  1. Frédéric Girouard dit:

    J’ai souvent été au MEC et les vendeurs me suggéraient comme couche de base par temps froid, la laine de mérinos. Vraiment j’ai pas été dessus… Elle n’est pas si dispendieuse au MEC !! C’est une laine très fine qui ne pique pas dutout… et aide à conserver la chaleur même si vous transpirez beaucoup… De plus elle ne conserve pas les mauvaises odeurs comme le font les tissus synthétiques !

    Une couche de base à manche longue pour le haut du corps en laine de mérinos peut coûter environ 65$

    Il existe aussi une couche de base pour le bas du corps… pour environ 65$

    Voilà !

    Bonne randonnée !

Laissez nous un commentaire