Peakbagging

peakbagging

Principales certifications

Quoi que sur le site de Québec Rando, nous nous attardons principalement aux certifications du nord de l’Amérique, le Peakbagging se pratique un peu partout dans le monde. Pour connaître les différentes certifications et défis de Peakbagging existant ailleurs que dans notre région, consultez le site de Wikipedia.

Peakbagging – ADK 56R

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Être situé dans les Adirondack (état de New York – États Unis)
– Altitude de 4000 pieds et plus;
peakbagging ADK 46 R
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – ADK 46R

Peakbagging – White mountains 4000

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Être situé dans les White Mountains (majoritairement état du New Hampshire – États Unis)
– Altitude de 4000 pieds et plus;
peakbagging White mountains 4000
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – White mountains 4000

Peakbagging – New England 4000

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Altitude de 4000 pieds et plus;
– Être situé en Nouvelle-Angleterre
(i.e. Maine, New Hampshire, Vermont, Massachusetts, Connecticut, Rhode Island).
peakbagging New England 4000
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – New England 4000

Peakbagging – New England 100 Highest

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Être les 100 plus hauts sommets situés en Nouvelle-Angleterre
(i.e. Maine, New Hampshire, Vermont, Massachusetts, Connecticut, Rhode Island).
peakbagging New England 100 Highest
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – New England 100 Highest

Peakbagging – Northeast 111

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Altitude de 4000 pieds et plus;
– Être situé en Nord est américain
(i.e.New Hampshire, Maine, Vermont, les 46 sommets les plus haut des Adirondack et quelques sommets dans les Catskills de l’état de New York).
peakbagging Northeast 111
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – Northeast 111

Peakbagging – Catskill club 3500

Il s’agit d’une certification dans laquelle on retrouve un groupe de montagnes ayant les caractéristiques principales suivantes:
– Altitude de 3500 pieds et plus;
– Être situé dans les Catskill (État de New York – États Unis);
peakbagging Catskill club 3500
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – Catskill club 3500

Peakbagging Québec – Certificat de randonneur émérite québécois

Certificat émis par la Fédération Québecoise de la marche. Il s’agit de parcours un nombre défini de sentiers parmi des régions différentes du Québec. (ex: Pour le premier niveau vous devez avoir randonnée 25 sentiers parmi les 10 régions proposées).
peakbagging Randonneur Emerite
Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – Certificat de randonneur émérite québecois

Peakbagging Québec – Certificat de randonneur émérite Estrien

Certificat émis par les Sentiers de l’Estrie. L’idée est de marcher un nombre défini de Km dans chaque zone des Sentiers de l’Estrie. Tel que stipulé dans les règles, tous les sentiers doivent avoir été parcourus à un moment où le randonneur était membre des Sentiers de l’Estrie.

Pour en connaître plus sur la certification de peakbagging – Certificat de randonneur émérite Estrien


Peakbagging c’est quoi?

Le Peakbagging est une activité qui consiste à atteindre tous les sommets d’une sélection de montagnes. C’est un peu comme monter tous les sommets qui sont sur une liste qu’on vous remettrait.

Qui définit ces listes de montagnes? Et bien il existe des organismes (ex: ADK 46R) qui ont mis en place ces listes. Ces organismes ont sélectionné un groupe de montagnes répondant à un critère géographique et à un critère de hauteur. Si jamais vous arrivez à monter l’ensemble des montagnes sur leur liste, l’organisme vous remet un certificat.

Les règles permettant de recevoir la certification varient d’une certification à l’autre. Il est donc important de comprendre les règlements de chacune avant de débuter votre certification.

Peakbagging au Québec

Y a-t-il des certifications de Peakbagging au Québec? Les puristes vous diront que non. En effet, les certifications existantes (ex: Certificat de randonneur émérite québécois) sont plutôt axées sur la réalisation d’une liste de sentiers et non de montagnes. Contrairement aux certifications classiques qui visent généralement à gravir les plus hautes montagnes, celles du Québec semblent moins axées sur le dépassement. En effet, on y retrouve beaucoup de sentiers de très courte distances. C’est à se demander qu’est-ce qui faut pour un sentier pour se retrouver dans la liste des sentiers accrédités pour obtenir sa certification.

Mais, pour plusieurs, les certifications du Québec sont tout de même du Peakbagging puisque ça consiste en de le marche en montagne. C’est seulement que le critère principal n’est pas la hauteur mais plutôt géographique (ex: faire 25 sentiers dans 10 régions différentes du Québec).

Le seul côté un peu négatif de ces certifications de Peakbagging québecoises, du moins à date, c’est qu’elles requièrent que vous soyez membre tout au long de votre certification. Par exemple, pour obtenir votre Certificat de randonneur émérite québécois vous devrez être membre de la Fédération québécoise de la marche et ce, tout au long de la réalisation de vos randonnées servant à la certification.